Le 11 février est la Journée internationale des femmes et des filles de scienceT5 B Myriam MIGLIORE
"Nous rendons hommage à toutes les femmes de sciences d’aujourd’hui, pour inspirer celles de demain" : l'édition alpine de l'exposition La Science taille XX elles, créée par l’association Femmes et Sciences et le CNRS, a été présentée au Jardin de Ville du 20 novembre au 5 décembre 2021. Myriam Migliore, ingénieure de recherche CNRS en développement de dispositifs instrumentaux au LPSC est une des ambassadrices grenobloises. A découvrir ou redécouvrir -->>

Les portraits des ambassadrices Le portrait de Myriam sur CNRS Alpes
Le teaser de Myriam (CNRS Alpes) 'XXElles' dans "Si on parlait" sur TéléGrenoble

SetupStereo summaryQue sont et où sont ces 25% du contenu de l’univers que nous appelons « matière noire » ? Existerait-il un monde parallèle caché ? Les physiciens parlent de « brane cachée », dans laquelle pourrait basculer notre matière ordinaire, passant par la même occasion du côté « sombre » ? L’expérience STEREO vient de repousser les limites de ce nouveau monde, de plus d’un ordre de grandeur. L’idée était de tester l’hypothèse selon laquelle un neutron pourrait se convertir en neutron caché, se propager dans une brane cachée et réapparaître plus loin dans notre monde habituel...

Après plus de deux ans de conception, suivis d'une bonne année de construction, le LPSC livre son premier composant grandeur nature destiné à la ACCUMULATEUR 400 LITRES ET APPENDICES ATLAS 1jouvence du détecteur ATLAS. En effet, à l'horizon 2028, la luminosité du LHC (l'intensité des collisions proton-proton) sera accrue d'au moins un facteur 3. Pour faire face à cet accroissement, le détecteur ATLAS doit être substantiellement modifié. En particulier, son trajectomètre central sera totalement reconstruit dans une technologie basée exclusivement sur des capteurs en silicium. Le nombre de ses canaux d'électronique passera alors à environ 6 milliards, engendrant une dissipation de chaleur de 300 kW. Depuis 2016, le LPSC est partenaire du CERN dans la conception du système de réfrigération de cet appareil. Ce système utilise une boucle de dioxyde de carbone diphasique (liquide-gaz) dont la pression et la température (jusqu'à -45 °C) sont pilotées par un réservoir sous pression appelé accumulateur. Étant donné l'énorme volume à refroidir, cet accumulateur en acier inoxydable peut contenir jusqu'à 400 litres de CO2 sous une pression pouvant atteindre 100 bars.

Les actes de congrès de la 2e édition de la conférence internationale mm Universe @ NIKA2 ont été publiés dans EPJ Web of conferences  (EDP Sciences).
Tous les articles publiés sont passés par le processus d'évaluation anonyme par les pairs. Ils sont accessibles gratuitement sur la page suivante :
https://www.epj-conferences.org/articles/epjconf/abs/2022/01/contents/contents.html

mmUniverse2021web2

EPJ Web of Conferences, volume 257 (2022)
M. De Petris, A. Ferragamo and F. Mayet (Eds.)

Le lundi 22 novembre, un Cristal collectif du CNRS a été remis à 12 personnes issues de talent cnrs2 0différents laboratoires pour leur contribution à la construction du changeur de filtres LSST de l’Observatoire Rubin.
À partir de 2023, au Chili, le télescope de l'Observatoire Rubin photographiera le ciel austral de manière systématique durant dix ans, produisant le relevé LSST. Équipé de la plus grande caméra numérique du monde et d'un système de changeur de filtres robotisé, ce système, robuste et très rapide, véritable prouesse technique, est le fruit d’une collaboration entre cinq laboratoires de l’IN2P3.
 
Deux lauréats sont membres du LPSC. Félicitations à l'ensemble des récipiendaires !     EN SAVOIR +