Un instrument dédié à la mesure par spectrométrie gamma des très faibles radioactivités

 

Réseau Becquerel pour la mesure de radioactivité

Le Laboratoire de mesure des Basses Activités (LBA) fait partie du Réseau Becquerel,  plateforme nationale d’analyse alternative de la radioactivité de l’Institut National de Physique Nucléaire et de Physique des Particule (IN2P3) du CNRS.

DESCRIPTION

SynoptiqueLBA

Le Laboratoire de mesure des Basses Activités (LBA) est équipé de deux détecteurs Germanium intrinsèques hyperpurs : l'un de 100 cc, l'autre de 122 cc pour les mesures de basses énergie ou des rayonnements X. Ces mesures sont effectuées pour répondre aux besoins propres du laboratoire, mais aussi à des demandes externes.

Les deux détecteurs sont entourés de deux cm de plomb "archéologique" exempt de radioactivité naturelle, puis de 15 cm de plomb ayant subi trois cycles de purifications par fusion suivie d'écrémage. L'ensemble de ces deux détecteurs et de leur blindage est placé au centre d'un cube de deux mètres de côté, chaque face du cube étant constituée d'un détecteur à scintillation liquide. Ces détecteurs jouent le rôle de veto, interdisant l'acquisition de données lors du passage d'un muon cosmique et des éventuels neutrons qu'il aura engendré.

Le local de mesure est situé au sous sol du laboratoire. La protection du site vis à vis d'eventuelles poussières est assurée par un captage en hauteur de l'air de renouvellement suivi d'un filtrage absolu.

L'acquisition de données ainsi que leur exploitation s'effectue sur deux P.C. équipé du logiciel "Interwinner" (ITECH-instruments).

Le LBA bénéficie de l'existence au sein du LPSC d'un laboratoire de chimie chaude, où les échantillons peuvent être conditionnés.

 Protection anti-cosmique et château de plombchâteaux de plomb

PERFORMANCES

Les taux de comptage résiduels sont de 3 coups par minute pour le détecteur de 100 cc et de 1.5 coups par minute pour l'autre , pour une gamme d'énergie allant de 20 à 3000 KeV . Ces taux conduisent aux limites de détection suivantes , calculées pour un échantillon de 100 grammes :

Chaîne de l'Uranium et du Thorium : 0.01 Bq/Kg (soit 1 à 2 parties par milliard)

Radioactivité artificielle : 0.007 Bq/Kg (Cs137 ou Co60)

 

PERSONNES A CONTACTER

  • Olivier Méplan et Mourad Ramdhane
    Tel : 04 76 28 40 57 et 04 76 28 40 27
  • Murielle Heusch
    Tel : 04 76 28 40 23
  • Télécopie LPSC : 04 76 28 40 04
  • e-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.