Le LPSC joue un rôle important dans les actions de formation et d’enseignement sur l’agglomération grenobloise. Il intervient, via ses personnels, dans de nombreuses filières de l’Université Joseph Fourier (UJF) et de l’Institut Polytechnique de Grenoble (Grenoble INP). Pour accompagner ses formations et sa recherche, le LPSC accueille deux plateformes de travaux pratiques.

Spécialités de Masters rattachées au laboratoire

  • Master 2 Recherche Physique Subatomique et Astroparticules

L’objectif de cette spécialité, conciliant les aspects théoriques et expérimentaux, est de former de futurs chercheurs se destinant aux domaines de cette physique qui est le domaine de prédilection de l’IN2P31. La formation comporte trois parcours distincts : « Particules et Univers », « Noyaux et particules » et « Physique des accélérateurs ».

  • Master 2 Recherche Énergétique Physique

Les enseignements portent sur la physique des réacteurs nucléaires, la mécanique des fluides et les transferts, la physique des matériaux pour l’énergétique (solaire, pile à combustible, cryophysique…), et enfin l’école internationale « Accélérateurs » JUAS2.

  • Master 2 R&P Nanoélectronique et Nanotechnologies (NENT)

Ce master, qui propose quatre parcours, offre un ensemble de formations dans le domaine de la nano électronique depuis la conception de systèmes sur puce et de systèmes RF Télécoms jusqu’aux aspects de la physique des composants à l’échelle nanométrique et procédés technologiques (plasma en particulier). Ce master vise à former des spécialistes dans les domaines de la conception de systèmes intégrés numériques, analogiques radiofréquence, procédés de fabrications, technologies et procédés plasma. Cette formation permet de répondre aux attentes aussi bien des industriels que des laboratoires de recherche (parcours Recherche et Professionnel).

  • Master 2 Pro Mention Ingénierie, Traçabilité, Développement Durable (ITDD)

Ce master comporte quatre spécialités dont trois liées à l’aval du cycle nucléaire : la gestion des déchets radioactifs, la sûreté nucléaire, l’assainissement et le démantèlement des installations nucléaires.

encart BIDUL Joumla2

Actions de formation

  • Stages

Le laboratoire accueille chaque année plus de 60 stagiaires depuis le collège et le lycée (stages d'observation) jusqu’aux dernières années de l’enseignement supérieur. Il les forme et les initie au monde de la physique subatomique, des astroparticules et de la cosmologie, et des techniques intrumentales associées.

  • Thèses

Une trentaine de doctorants mènent leurs premiers travaux de recherche au sein des différentes équipes du LPSC. Le suivi de ces doctorants montre leur bonne insertion professionnelle, en particulier dans les métiers de la recherche.

  • Formation continue Traitements de surface par plasmas

Organisée au LPSC, cette formation présente des notions de base sur la production et la caractérisation des plasmas froids, les mécanismes d’interaction plasma-surface, les procédés de gravure et de dépôt par plasma.

Masters Formation

Plateformes de TP

  • Plateforme d’Instrumentation Nucléaire - Physique Subatomique

Cette plateforme pratique, d’une surface de plus de 200 m2, est issue d’une mutualisation entre les moyens de Grenoble INP/PHELMA 3 et de l’UJF/UFR 4 de Physique. Offrant aux étudiants un lieu de formation unique en instrumentation nucléaire et en physique subatomique expérimentale, cette plateforme couvre un champ étendu de moyens de détection et de types d’instrumentation en physique nucléaire et en physique des particules. Elle met également en valeur leurs applications dans le domaine de l’environnement et dans le domaine médical.

  • Plateforme Internationale des Procédés Plasma Avancés (IAP3)

Cette plateforme expérimentale a pour vocation de constituer un pôle de formation  pour les technologies plasma, et de jouer le rôle d’interface entre laboratoires pour le développement de projets de recherche pluridisciplinaires et, d’autre part, entre des laboratoires et des industriels pour la valorisation des résultats de la recherche et la mise en place de projets technologiques.

  • Plateforme Pilotage REP

Pour répondre aux besoins de formation de leurs étudiants au fonctionnement des réacteurs électrogènes, l’UJF et Grenoble INP5 ont mutualisé leurs moyens pour se doter de dix postes de travail informatique dédiés à la simulation du fonctionnement normal des réacteurs à eau sous pression de la filière française. Cette plateforme constitue pour les étudiants une approche aussi réaliste que possible du réacteur avant leur confrontation avec la réalité industrielle.


1. Institut national de physique nucléaire et de physique des particules
2. Joined universities accelerator school (http://juas.in2p3.fr)
3. École d’ingénieurs de physique, électronique, matériaux
4. Université Joseph Fourier / Unité de formation et de recherche de physique
5. Institut polytechnique  de Grenoble