Le Comité de Suivi des Thèses (CST) a pour mission d'assurer un suivi des thèses effectuées au sein du laboratoire. Il peut être contacté à n'importe quel moment par les doctorants et les encadrants.

Les objectifs
• Accompagner les doctorants pendant les trois années de leur thèse en offrant des interlocuteurs supplémentaires, différents des directeurs de thèse et du directeur du laboratoire ;
• Conseiller les doctorants pour le déroulement de leur thèse, la présentation orale de leurs travaux et la
préparation de l'après-thèse ;
• Détecter au plus tôt d'éventuels problèmes qui pourraient compromettre le bon déroulement de la thèse, et proposer une médiation et des solutions en cas de difficultés.

Le CST ne remplace pas les directeurs de thèse qui restent les premiers interlocuteurs et responsables de la thèse. Le CST n'est pas non plus un organe de contrôle des doctorants et des directeurs de thèse, son rôle n'est donc pas d'évaluer les résultats obtenus. Enfin, le CST n'est pas un organe décisionnel quant au déroulement de la thèse : son rôle se limite à émettre des recommandations, sur lesquelles le directeur d'unité et l'école doctorale pourront s'appuyer pour prendre des décisions en cas de difficultés.

Les étapes du suivi de thèse
Le suivi consiste à s'assurer du bon déroulement de la thèse à différentes étapes clés, décrites ci-après. Pour ce suivi, le CST s'appuie sur des questionnaires et des entretiens avec les doctorants et les encadrants, dont les réponses et contenus restent confidentiels. La mission du CST se déroule bien évidemment avec un souci permanent de discrétion et de neutralité.

1. À 6 mois :
◦ les doctorants et les encadrants remplissent un questionnaire en ligne, qui leur est propre ;
◦ les doctorants ont un entretien individuel avec un membre du CST.
→Objectif : faire un premier état des lieux au bout de 6 mois pour détecter d'éventuelles difficultés. Le CST
écrit des recommandations sur le déroulement de la thèse, qui sont destinées à l'encadrant et son doctorant,
ainsi qu'au directeur d'unité.

2. À 18 mois :
◦ les doctorants et les encadrants remplissent un questionnaire en ligne.
→ Objectif : vérifier que la thèse se poursuit dans de bonnes conditions.
◦ chaque doctorant assure un séminaire de 30' devant le laboratoire : les membres du CST (ainsi que les chercheurs du laboratoire qui le souhaitent) remplissent un questionnaire en vue d'identifier les points forts
et points faibles de la présentation. Le CST transmet une synthèse au doctorant (debriefing).
→ Objectif : se confronter à l'exercice du séminaire.

3. À 24 mois :
◦ les doctorants communiquent un plan de thèse ainsi qu'un planning prévisionnel pour la dernière année ;
→ Objectif : se préparer et s'organiser pour la rédaction de la thèse.
◦ les doctorants fournissent un CV au CST ;
→ Objectifs : se préparer à la recherche d'un emploi, quel qu'il soit (poste permanent EPST, EPIC..., post-doc, entreprise privée...)

Composition du CST :
Président : David Maurin
Membres : Marie-Hélène Genest, Jacob Lamblin, Thierry Lamy, Eric Liatard