Des prototypes du calorimètre EM et hadronique ont été testés au CERN en 2006 et 2007. Nous avons participé à toutes les campagnes de tests (juillet, août, septembre et octobre 2006, juillet et août 2007) et envisageons de poursuivre cette tâche à Fermilab aux USA où sont prévus de nouveaux tests en particulier concernant le futur module EUDET (~1,5 m de long) du calorimètre EM.

Nous prenons aussi une part très active à l’analyse des données en particulier concernant la colorimétrie EM : technique d’identification des électrons à partir de la taille des gerbes, technique d’alignement «off‑line» des différentes couches actives des cellules de détection, techniques de corrections des effets dus aux anneaux de garde des matrices de diodes, étude de la résolution en énergie sans ou avec rotation du prototype de calorimètre EM (figure 1), linéarité, comparaisons avec des simulations Monte‑Carlo. Cinq notes soumises à un comité de lecture : CAN‑001 à 005 (2007) concernant l’ensemble des tests en faisceau ont été rédigées, et un article de synthèse est en voie de rédaction.

calorimetreEM
Dispositif expérimental testé au CERN, au premier plan, le prototype de calorimètre EM (~10000 voies), suivi du prototype de calorimètre hadronique analogique, et en arrière plan, le détecteur appelé « tail catcher »
  
fig3Figure 1 : Résolution en énergie en fonction de l’angle d’incidence des électrons et de leur énergie et après correction des effets dus aux anneaux de garde.

 

ILC - Répertoire de figures et photos des tests en faisceau au CERN