ALICE : GMS:

Le spectromètre à muons est disposé à l'avant du détecteur ALICE et est composé, entre autre, d’un absorbeur hadronique et de 10 plans de chambres à fils regroupées en 5 stations. Ces dernières permettent de reconstruire la trajectoire des muons, courbée par le champ d’un aimant dipolaire. Du fait d'éventuelles déformations et déplacements subis par les structures, une mesure de l'alignement de ces 10 chambres de trajectographie, à mieux que 50 µm dans la direction de courbure des traces, est absolument nécessaire pour atteindre une résolution en masse invariante meilleure que 1%.

Le GMS (Geometry Monitoring System) permettra de mesurer cet alignement. Il est constitué de lignes otiques BCAM et PROX dont le nombre et la position ont été déterminés par simulation.

Pour permettre de valider ces simulations, les programmes de reconstructions géométriques ainsi que d’étudier les effets sur la dispersion des mesures dues à un gradient thermique...etc., le LPSC a pris en charge l’étude et la réalisation d’un banc de test représentant à l'échelle 1 les demi chambres des stations 6, 7, 8 du spectromètre. Les chambres sont réalisées en profilés d'aluminium. Elles permettent la fixation, dans les 4 coins, des éléments optiques tels qu'ils seront fixés dans l'expérience ALICE. La chambre centrale repose sur des tables motorisées qui permettent de la déplacer d'une valeur connue, que le GMS doit retrouver. La chambre 6 est équipée d'un dispositif chauffant et soufflant permettant d'étudier l'influence thermique des zones actives du détecteur sur la résolution des éléments optiques de mesure.

Notre service a pris en charge :

La coordination technique de la réalisation du banc de test.

L’étude et la réalisation du dispositif chauffant et soufflant

L’étude, le choix et la programmation (LabVIEW) des 3 tables motorisées

Le montage et le câblage complet du banc de test.

La campagne de mesure, à laquelle le service a participé activement s'est déroulée de janvier à juin 2006.

Rapport: Rapport de stage de Mehdi Meziane

Rapport : Results from the test bench of the GMS

 

gmsEnsemble2 

 

 

 

 

 

 

 

Contact : Muraz Jean-François





 


 

 

SuperB - FTOF

 

Logo-SuperB   FTOF


  • Conception et réalisation d'un telescope à muon

DSCF4271

Ce document présente les caractéristiques techniques de ce télescope

 

Contact : Muraz Jean-François

 


 

UCN

Dans le cadre d’une collaboration entre le groupe UCN du LPSC et l’Institut Paul Scherrer (Suisse), le SDI a valorisé son expérience passée dans le domaine de la cryogénie pour prendre en main le problème épineux de la conception et de la réalisation d’une sonde cryogénique de niveau de deutérium liquide, devant résister mécaniquement à la solidification du produit.

La solution proposée est une sonde capacitive constituée de deux tubes concentriques ajustés de façon extrêmement précise. Cette solution très fiable n’existe pas sur le marché.

Ces sondes sont reliées électriquement à un petit oscillateur électronique, dont le signal de sortie présente une fréquence proportionnelle au niveau du liquide.

Des essais dans la glace ont montré que la solidification du liquide dans lequel est trempée la sonde ne la détériore pas et ne modifie pas ses caractéristiques.

Quatre sondes ont ainsi été réalisées en 2007.

UCN 1 

PA180002