L'émissions de quarks et de gluons dans les collisions du LHC induit la production de jets hadroniques via des phénomènes dits de "fragmentation" et "d’hadronisation", manifestations de l'interaction nucléaire forte (QCD). Ces jets sont abondamment produits dans les collisions de protons et concernent  toutes les analyses dans ATLAS : bruits de fond, caractérisation d’un état final ou objets d’étude en soi. Le groupe du LPSC est fortement impliqué dans la reconstruction expérimentale de ces objets.
Le groupe a contribue à plusieurs travaux sur les jets hadronique :  

  • Dévelopement, maintenance et support des logiciels dédiés à ces objets expérimentaux.
  • Sous-structure des jets dans les régimes des tres hautes impulsions : reconstruction et identifications des jets de grand rayon, en particulier dans le cadre de la désintegration des quarks top boostés
  • Dévelopment et maintenance des techniques de calibration de la masse des jets
  • Dévelopment de la reconstruction des constituents des jets à partir des clusters calorimètriques et des traces

Offre de stage M1 : "Optimisation de la reconstruction des jets hadroniques dans ATLAS" avec Pierre Antoine Delsart.