ATLAS (A Toroid Lhc ApparatuS) est l’une des deux expériences généralistes auprès du LHC, le collisionneur proton-proton le plus puissant jamais construit, situé près de Genève sur la frontière franco-suisse. Ce détecteur de taille colossale (20 m de hauteur) est installé à environ 100 m sous terre, au "point 1" du LHC. Il a été conçu et est utilisé par une collaboration de plus de 2500 personnes venant de 35 pays. Il prend des données depuis 2009.

Le LPSC a été impliqué dès 1991 dans sa construction. Au fil des années, ses contributions ont été de plusieurs ordres : calorimétrie à argon liquide, cryogénie de proximité, écriture du "core software" d'analyse, développement du traitement des métadonnées (AMI), nouveau trajectomètre interne (IBL)... Depuis 2016, le groupe est impliqué dans le remplacement du trajectomètre interne à l'horizon 2025 (ITK).

En matière d'analyses de données, le groupe a couvert un large spectre de domaines. En 2019, le groupe est particulièrement impliqué dans les thématiques suivantes : production de paires de bosons de Higgs, production de boson de Higgs en association avec le quark top, recherche de matière noire, recherche de résonance lourde se désintégrant en top, recherche de particules exotiques à grand temps de vie.


Dernières actualités du groupe ATLAS au LPSC:

 

cern logo

 logo ATLAS FRANCE small 1

 Page ATLAS au CERN

Page ATLAS France