L'étude des rayons cosmiques galactiques (RCG) avec les expériences  AMS-02 (sur la Station Spatiale Internationale) et CREAM (sur ballon stratosphérique), a pour but de mesurer avec précision les flux de ces particules sur 6 ordres de grandeur en énergie. Ces mesures doivent permettre d'établir l'origine des sources du RCG et de contraindre les processus d'accélération et de propagation sous-jacents. Parmi ces rayons cosmiques, le détecteur AMS-02 pourrait détecter et distinguer des anti-noyaux, ce qui suggérerait l'existence d'étoiles et de galaxies d'anti-matière. La sensibilité d'AMS-02 permet également la recherche de matière noire via la désintégration de WIMPs entrainant un excès de positrons, d'antiprotons et de gammas dans les données.

En parallèle à une activité d'analyse (le groupe a auparavant été impliqué dans la construction du RICH dans AMS-02 et de CHERCAM dans CREAM), le groupe développe une activité de phénoménologie. Les programmes de simulation CLUMPY (signaux gamma en provenances des structures de matière noire) et USINE (flux de rayons cosmiques Galactiques) ont été dévelopés pour chercher et contraindre les modèles de matière noire, mais aussi pour explorer plus en détail (avec USINE) les aspects 'astrophysiques' de la propagation du RCG.

Présentation d'AMS

Présentation de CREAM