Le LPSC vous présente ses meilleurs voeux pour cette nouvelle année

Carte de voeux LPSC 2014 recto

No english version available

higgs-and-englert

vp1 Hgg run191426 evt86694500 lo-res tn

Le prix Nobel de physique 2013 a été attribué à François Englert et Peter W. Higgs pour «Pour la découverte théorique du mécanisme contribuant à notre compréhension de l’origine de la masse des particules subatomiques et récemment confirmée par la découverte, par les expériences ATLAS et CMS auprès du LHC du CERN, de la particule fondamentale prédite par cette théorie». La découverte de la particule de Higgs a été annoncée par les expériences ATLAS (à laquelle participe le LPSC) et CMS auprès du LHC au CERN le 4 juillet de l’année dernière.

Le Laboratoire de Physique Subatomique et de Cosmologie de Grenoble félicite les lauréats dont les travaux ont marqué une grande avancée dans notre compréhension des particules qui constituent la matière et leurs interactions. La découverte d'un boson de Higgs marque l'aboutissement de dizaines d'années de recherche dont la voie a été ouverte dans les années 60 par MM Brout, aujourd'hui décédé, Englert et Higgs.
 
Le LPSC a activement contribué à la découverte du boson de Higgs au sein de la collaboration ATLAS. Les équipes du laboratoire ont en effet joué un rôle très important dès le début de cette aventure scientifique, en participant en particulier à la conception, à la construction et à la mise en service du détecteur ATLAS. Elles ont travaillé au suivi de ce détecteur ainsi qu'au traitement et à l'analyse des données du LHC qui ont permis la mise en évidence de cette nouvelle particule. Elles préparent aujourd’hui la nouvelle phase de prise de données qui amènera peut-être d’autres découvertes.
 
Pour en savoir plus, voir le site LHC-France

No english version available

Julien Billard est l'un des sept lauréats du prix de thèse de l'Université de Grenoble. Cette distinction lui a été attribuée pour la qualité exceptionnelle de son travail. Sa thèse "Détection directionnnelle de matière sombre avec MIMAC", préparée sous la direction de Frédéric Mayet au sein du Laboratoire de Physique Subatomique et Cosmologie et de l'École doctorale de Physique, porte sur une méthode innovante de recherche de matière noire qui constitue plus de 25% de notre univers, mais dont nous ignorons encore la composition. Julien Billard, ancien élève de PHELMA ayant obtenu un Master de Physique Subatomique et d'Astroparticules à l'Université Joseph Fourier est actuellement sur un emploi post-doctoral au MIT à Boston.

La cérémonie de remise des Prix aura lieu le 21 novembre 2013 à 16h30 à la Mairie de Grenoble.