Cecile C'est avec effroi et une immense tristesse que nous avons appris la nouvelle du décès de Cécile Renault, le 5 Avril, advenu au cours d'un accident de la route. Cécile a toujours occupé une place importante au sein de notre communauté. Après avoir effectuée sa thèse sur le projet EROS, Cécile est recrutée au CNRS en 1998 au LPNHE sur l’expérience CAT. Elle rejoint le LPSC à la rentrée 2000 sur la thématique CMB, s’investissant dans l’expérience ARCHEOPS, puis PLANCK, pour laquelle, notamment, elle joue un rôle remarquable dans l’analyse des données de l’instrument HFI. Montrant une implication sans faille dans ses activités de recherche, Cécile intègre, à partir de 2015 l’expérience Rubin/LSST avant d’endosser le rôle de responsable de l'équipe DARK du laboratoire. Experte dans le domaine de la cosmologie observationnelle, elle préside la commission Astronomie et Astrophysique du CNES en étant membre de droit du CERES. Membre du Conseil Scientifique de l'IN2P3 entre 2015 et 2018, elle contribue activement aux prospectives de son domaine. En parallèle, Cécile a toujours assumé un rôle éminent dans la communication et la diffusion de l'information scientifique, au sein du comité technique de communication du laboratoire et du directoire d'ENIGMASS. Elle s'impliquait aussi fortement dans les manifestations à destination du grand public et des scolaires, où, par son enthousiasme forcené et sa rigueur, elle a su faire connaitre et aimer nos disciplines à un large public. 

Par sa vitalité et le dynamisme qu’elle savait communiquer à tous ceux avec qui elle a pu travailler, ou simplement partager un moment dans le laboratoire, Cécile a toujours occupé une place privilégiée parmi nous. Au-delà de sa place de collègue, c’était une amie pour beaucoup d’entre nous et il est difficile d'envisager la vie du laboratoire en son absence, où elle laissera un souvenir impérissable. Nos pensées vont à ses proches. 

Afin de rendre un dernier hommage à Cécile, une cérémonie civile se tiendra au centre funéraire de La Tronche (face cimetière Grand Sablon) le jeudi 15 avril à 10h (capacité maximale de la salle 60 personnes).

 

Le 14 avril 1971. Le Premier ministre Jacques Chaban-Delmas signe un décret « portant création d’un Institut national de physique nucléaire et de physique des particules ». Sa mission est ambitieuse : « développer et coordonner les recherches » dans ces domaines.in2p3 web atelier 1536x922

Mais les projets qui les animent ne le sont pas moins, et le besoin est grand de doter la France d’une structure robuste et réactive pour maintenir le pays à la pointe de la recherche. Alors que l’IN2P3 célèbre ses 50 ans, bref retour sur une fondation originale...
[Lire la suite sur le site de l'IN2P3]

MEDIALABvisuel 765x375b

Favoriser le parcours de femmes dans les sciences : quelles (bonnes) pratiques ?
12 mars de 9h à 11h

Quelle est la situation des femmes dans les sciences ? Quelles actions de culture scientifique permettent de favoriser leur engagement dans des parcours scientifiques ?
Dr Fairouz Malek, Physicienne, Directrice de Recherche CNRS au LPSC, membre de Femmes & Sciences et de Parité Science, participera à cet événement en lien avec la Journée internationale du Droit des Femmes, et organisé dans le cadre de l’Editathon Femmes et Sciences.

Evènement gratuit sur inscription

 

Nous préparons une belle journée de festivités.

Encore un peu patience ...

 

in2p3 web atelier 1536x922 

AfficheNuitdesTemps21

Après la Nuit de la Lumière en 2015, la Nuit des ondes gravitationnelles en 2017 et la Nuit de l'Antimatière en 2019, la Nuit des Temps se tiendra le 10 mars 2021 exceptionnellement en visioconférence.


La « Nuit des Temps » est une manifestation grand public organisée conjointement par la Société Française de Physique, le CNRS et le CEA.
Comme les éditions précédentes, l’opération consiste en une mobilisation des scolaires autour du thème du Temps ainsi qu’une grande soirée. L'habituelle Nuit festive, organisée en présentiel dans de nombreuses villes de France, a été repoussée à 2022.


En raison de la crise sanitaire, la soirée du 10 mars 2021 sera organisée en visio depuis un plateau de tournage de l'Université Paris-Saclay, et sera rediffusée en direct sur la chaîne YouTube de la SFP et sur la chaîne Facebook de Sciences & Avenir, partenaire de l'événement.